Amazon[ia] le forum de discution Aquariophile Amazonien.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Bonjour et Bienvenue sur le forum Amazon[ia] !!

Derniers sujets
» le neuf du 78
Dim 5 Mar - 14:03 par sylar

» bonjour
Dim 5 Mar - 13:56 par sylar

» Présentation ricisange du 42
Sam 4 Jan - 15:44 par ricisange

» je me presente eidge 54
Jeu 7 Fév - 0:06 par kris

» Crusta-online
Dim 2 Oct - 11:38 par jack

» ma presentation
Dim 4 Sep - 1:53 par mike

» mes petits chéris
Mer 20 Juil - 23:17 par jluc

» bonjour à tous de Toulon
Mer 11 Mai - 1:44 par kris

» Bonjour a tous !
Mer 11 Mai - 1:37 par kris


Partagez | 
 

 Centropyge bicolor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sylar
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1523
Age : 33
Localisation/Where did you live? : la bassée
Emploi/loisirs/Hobbies : formation informatique,l'aquariophilie
Humeur/How are you? : petit mouton... déteste les faux cul
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Centropyge bicolor   Mer 19 Aoû - 9:56

centropyge bicolor


Classe : Actynopterggii
Sous-classe : Neopterygii
Ordre :
Perciformes
Sous ordre : Percoidei
Famille : Pomacanthidae
Sous-famille :
Genre:
Centropyge

Espèce:
Bicolor

Etymologie:
Le nom de genre, Centropyge, signifie : « pourvu d'une épine dirigée vers l'arrière » (kentron = épine ; pyge = croupe), et le nom d'espèce bicolor veut dire « de deux couleurs ».

Descripteur: Bloch, 1787

Synonyme(s)ou nom commun(s): nom (sci), (anglais), (français).
Chaetodon bicolor (Sci)
Poisson-ange nain à deux bandes (Fra)

Origine : Courant en Nouvelle Guinée ainsi que sur la Grande Barrière, on le rencontre également dans toute la région équatoriale de l'Océan Pacifique: Indonésie, Micronésie, jusqu'en Polynésie (Tahiti, etc. ...) mais pas à Hawaï.

Zone de vie : Surface & Milieu


Taille maximale : Mâle : 15.0 cm, Femelle : 15.0 cm

Poids : uniquement pour les gros poissons

Espérance de vie : 6 à 10 ans

Température : 24 °C à 29 °C , ph 8.0 à 8.4


Dureté :

Conductivité :

Description :
mâchoires égales, dents très étroites, longues; préorbitaire libre à marge inférieure convexe, antérieure serratulée, postérieure avec 6 - 7 fortes épines ; préopercule à marge postérieure serratulée, son épine, très longue, atteignant l'insertion de la pectorale.

Ligne latérale arquée dans sa portion antérieure, puis suivant le profil du dos et se terminant à la fin de la dorsale.

Dorsale et anale pointues ; premier rayon des ventrales allongé, atteignant presque l'anale ; caudale arrondie. Région antérieure du corps, pectorales, ventrales et caudale jaune vif, ainsi que le bord proximal et distal de la dorsale.

Une tache ovalaire d'un jaune plus foncé vers le début de la ligne latérale. Région postérieure du tronc, dorsale et anale bleu foncé, à reflets moirés.

La limite des deux couleurs est abrupte, soulignée vers l'avant d'un mince liseré d'un jaune plus pâle, une bande supraoculaire bleu foncé, très diffuse au-dessous de l'oeil.

Ce patron de coloration était unique dans le genre jusqu'en 1973 ; depuis, il est partagé par hotumatua Randall et Cald. et joculator Sm-Van. et Rand., ce dernier ayant été confondu sur le terrain avec bicolor.


Ces deux nouvelles espèces sont cependant plus voisines l'une de l'autre qu'elles ne le sont de bicolor.

Anatomie :

Comportement : Il fréquente les pentes abruptes des récifs dotées d'une dense végétation.

Il vit par petits groupes ou par paire à proximité du sol. Il se déplace rapidement d'une cachette à une autre, si les juvéniles se rencontrent à un mètre de profondeur les adultes se maintiennent à dix mètres.

Passant au départ pour un poisson délicat, il est en fait aisé à maintenir à la condition expresse d'acquérir un individu en bon état physique, Un bac ancien bien équilibré et contenant une bonne microfaune ne pourra que lui être profitable.

L'espèce ne pose pas de problème de relations interspécifiques.

C. bicolor adore nager le long du décor à la recherche de quelques algues ou de micro-organismes. Il est souhaitable de lui fournir quelques cachettes.

Cette espèce est susceptible de s'attaquer aux Alcyonnaires et aux madrépores charnus.


Nutrition : Omnivore, nereis, artémias, tubifex, manteau de moules. Les algues et la salade sont indispensables.

Nourriture des larves :
nauplies d'artémias

Dimorphisme :
Le dimorphisme est quasiment impossible chez le centropyge bicolor

Reproduction : Les Pomacanthidés, grands ou petits, sont tous des hermaphrodites protogynes, ils naissent femelles et afin de former des couples, stables en général, certains individus se transforment en mâles.

Centropyge bicolor suit cette règle, des pontes et des éclosions ont déjà été observées en aquarium, et certains professionnels arrivent désormais à maîtriser leur reproduction complète, y compris l'élevage des larves.

Lien du Forum sur la reproduction du poisson :

Difficulté 1/5 :
3/5

Conseil pour l'aquariophilie :
Volume minimale de l'aquarium et conseillé :
200 litres

Densité de population : 200l par individu.
Groupes de 5 dans un 1000l.



Liste des occupants de l'aquarium :

Autres espèces qui offre les mêmes avantage :

Conseil pour le pêcheur :

Divers :
Cette espèce a été souvent considérée comme très difficile à conserver en aquarium (par exemple Burgess et Axelrold, 1972) ou comme très mal connue, parce que rarement importée (de Graaf, 1975).

Mayland (1971) écrit que l'espèce à la réputation de mal s'alimenter, mais ajoute qu'il n'a pas eu de difficultés avec son dernier spécimen dans un bac bien fourni en algues vertes filamenteuses.

Liebisch (1973) rapporte qu'un spécimen, introduit dans un bac très riche en algues, a refusé toute nourriture pendant 3 semaines, mais qu'ensuite il a progressivement accepté tous les aliments secs ou frais.

Les premiers spécimens vus chez les importateurs français étaient en mauvais état et leurs chances de survie certainement faibles. Il semble que depuis 1970-1971 les conditions se soient améliorées.

La durée de vie est estimée à plus de 10 ans sans aucun incident avec une taille maximum ayant atteinte 114 mm LT (92 mm LS), la mort d’un spécimen est survenue après quelques jours de nage très oblique, sans autre symptôme extérieur, il occupait un bac envahi par des algues, en compagnie de Centropyge bispinosus, d'Heniochus sp. , Chaetodon, Labridés etc.

Attention, selon H. Favé (1974), Centropyge bicolor serait sensible aux traitements par le sulfate de cuivre.


Information : Les fiches des poissons peuvent être compléter par une expérience du sujet , ou d'un commentaire concernant un manque d'information sur cette fiche.
fiche réalisé par sylar

_________________
M0rti et Sylar sont ravis de vous accueillir sur leur forum,n'hésité surtout pas à nous envoyer un MP si jamais vous avez un soucis sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ninietben0809.skyrock.com/
 
Centropyge bicolor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» compatibilité centropyge bicolor et centropyge loriculus
» centropyge bicolor
» CENTROPYGE BICOLOR
» cohabitation coraux et bicolor centropyge ou clowns
» Bac récifal de Domi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fiches :: Les poissons et invertébrés d'eau de mer-
Sauter vers: